Notre blog 50+ est là pour vous guider et vous informer.

article

La prévention des chutes

Conseil /

La prévention des chutes, qu’est-ce que c’est ? 

Chez les personnes âgées, la prévention des chutes repose sur des activités et des mesures visant à empêcher une personne de plus de 65 ans de tomber accidentellement et soudainement par terre, entraînant souvent des blessures. La chute correspond donc à l’action de tomber au sol indépendamment de sa volonté. 

Pour éviter cela, l’implication de toutes les parties est nécessaire, de la famille au personnel soignant, jusqu’au management de l’institution si la personne âgée se trouve dans une maison de repos ou un autre établissement. C’est donc un effort commun qu’il faut déployer. Ces chutes se produisent le plus souvent à domicile !

• Endroit le plus courant d’une chute : À l’intérieur de la maison 

• Blessure la plus courante après une chute : Dommages corporels

L’importance de la prévention des chutes

Nous savons tous que tomber est néfaste pour les personnes âgées et les gens en général. Ce n’est pas une expérience agréable car cela fait mal et entraîne souvent des blessures mineures et graves. 

Cependant, quand on observe les chutes chez les personnes de plus de 65 ans, il y a quelques complications supplémentaires qui rendent la prévention des chutes encore plus importante. Il faut savoir qu’une personne de plus de 65 ans tombe en moyenne 3 fois par an

Il y a notamment des conséquences physiques, mentales sociales et financières qui peuvent être évitées !

L’hygiène de vie joue un rôle important dans la prévention des chutes, en commençant par une alimentation saine et suffisante. Les personnes âgées ont souvent pas envie de préparer à manger dû à un manque d’appétit. C’est un grave problème car cela aggrave la sensation de faiblesse et favorise les vertiges qui peuvent donc augmenter le risque de chute chez les personnes âgées. Il ne faut pas oublier qu’il faut consommer au moins 1800 kcal pour une femme et 2000 kcal pour un homme par jour pour maintenir une bonne hygiène. 

Evitez aussi de consommer de l’alcool, ou en boire très peu, car cela est susceptible d’entraîner des chutes chez les personnes âgées qui ont des réflexes déjà affaiblis. Si vous êtes sous traitements médicamenteux, évitez absolument de consommer de l’alcool, car l’alcool peuvent interférer avec ces traitements et causer bien des dégâts !

Que faire pour prévenir une chute ?

Il faut à tout prix rester actif en marchant, en montant les escaliers ou en réalisant des petites tâches simples du quotidien. Ce qui permet de renforcer les muscles, améliorer l’équilibre et augmenter la souplesse, des éléments qui jouent un rôle clé dans la prévention des chutes. L’activité améliore la qualité de vie de l’humain. 

C’est ce que vous pouvez faire d’un côté, mais vous pouvez aussi simplifier votre vie en supprimant quelques obstacles ou des risques de glissade. Avoir du matériel antidérapant et des marquages au sols est plus que nécessaire ! N’oubliez pas d’éclairer suffisamment toutes les pièces où vous vous déplacez, car même si vous connaissez bien votre établissement, vous pouvez toujours avoir un objet qui traine et qui pourrait vous faire tomber.

Voici une liste des bons reflexes à avoir pendant la journée :

• Si vous avez des lunettes, toujours les avoir sur soi

• Avoir une bonne ouïe à tout moment de la journée

• Pas de stress inutile

• Toujours avoir un objet qui fait du bruit à votre portée (en cas de problème)

• Un support solide lors de vos déplacements

• Avoir des chaussures solides pour ne pas glisser

• Avoir des médicaments faciles à prendre en restant assis

• Bien éclairer toutes les pièces où vous vous déplacez

• Allez régulièrement aux toilettes et pas seulement quand ça devient une urgence

Les causes d’une chute sont souvent le résultat d’un des facteurs suivants :

Individu : La personne en question rencontre un problème d’équilibre et à donc besoin d’être accompagnée quotidiennement pour éviter de tomber.

Comportement : Un comportement négligent ou inapproprié, la personne n’utilise par exemple pas la rampe d’escalier qui est à portée de main.

Environnement : Le sol est par exemple trop peu éclairé et donc la personne ne voit pas bien les obstacles qui peuvent ce trouver sur son chemin, ce qui pourrait provoquer un accident.

Quelles sont les facteurs de risques chez une personne âgée ?

• Avoir fait une chute précédemment

• Dépression

• Douleur

• L’utilisation de médicaments

• Malnutrition

• Passivité

• Peur de tomber

• Problèmes articulaires et de mobilité

• Problèmes au pied

• Problèmes avec les activités de la vie quotidienne

• Problèmes cognitifs

• Risques dans son environnement

• Troubles de la vision

• Vertiges

Quelles sont les conséquences d’une chute ?

Les conséquences corporelles sont très souvent des contusions, entorses, fractures et/ou hématomes. Une chute peut également entrainer un manque de confiance en soi, une peur de se mobiliser, une perte d’autonomie ou encore un sentiment de culpabilité et de honte. 

Des répercussions graves au niveau social peuvent se produire telles que l'isolement social. La chute peut aussi conduire à un déménagement en maison de repos ou autre résident pour seniors. Il y a une vraie nécessité de soins pour beaucoup de personnes âgées !

Que faire si vous êtes victime d’une chute ?

Il faut tout d’abord que vous réussissez à vous relever correctement, pensez donc immédiatement à vous mettre sur votre ventre ! Puis vous devrez avoir plus de facilité à vous mettre sur vos genoux en le sol poussant avec vos mains, pour ensuite vous lever en poussant sur vos pieds. 

N’hésitez pas à vous accrocher à un support avec vos mains lorsque vous voulez vous mettre debout ! Après tout cela et une fois que vous êtes bien installé, appelez tout de suite quelqu’un qui peut vous aider et pour voir si vous n’êtes pas blessé(e).